275 ANS D'HISTOIRE À DÉCOUVRIR AU MUSÉE MARIUS-BARBEAU

 

Le Musée Marius-Barbeau a concocté une exposition de taille avec « Il était une fois… 275 ans d’histoire ». Le 6 octobre prochain tiendra une journée porte ouverte afin de permettre à la population et les Beaucerons de découvrir cette exposition sur les racines. L’exposition se poursuivra jusqu’au 27 janvier.

Le président du Musée, Jean-Marc Labbé était fier de présenter l'exposition ayant nécessité la mobilisation de plusieurs gens. «Ce travail d'équipe représente le dynamisme d'un milieu et a reconnaissance que les Beaucerons portent à leur institution muséale régionale», mentionne ce dernier tout en reconnaissant l'énorme contribution des Soeurs de la Charité de Québec. Un autre texte suivra aujourd'hui sur l'implication de celles-ci à Saint-Joseph.

Après de nombreux mois de travail de préparation, les commissaires de l’exposition Isabelle Veilleux et Marilie Labonté étaient fiers de présenter leur travail ornant les murs du Musée. « Il était primordial et inévitable pour le Musée Marius-Barbeau de s’intégrer à la programmation des festivités du 275e anniversaire de Saint-Joseph. Nous avons vu l’occasion en or de mettre en valeur nos collections et de raconter les faits marquants de notre ville. Le défi était de taille, car 275 ans d’histoire ne se résument pas aussi facilement », a mentionné Mme Veilleux. 

L’exposition regroupe quelques incontournables soit la contribution des Sœurs de la charité et des frères maristes, des parades religieuses, de la corvée de la Glendale, de l’incendie de Céramique de Beauce, de l’arrivée du train et bien plus.

Près de 420 photographies et de nombreux artefacts viennent appuyer trois grandes thématiques : « Quand religion rimait avec éducation », « Ces personnages et ces entreprises » et « Gens de culture ». « Une mise en scène des photographies, objets et vidéos qui font revivre 275 années d’histoire, de l’histoire des gens, d’un patrimoine et d’une ville… C’est à nous de le découvrir », mentionnait l’adjointe à la commissaire, Marilie Labonté.

La réalisation de cette exposition a permis de préparer deux autres projets. Le premier étant la création d’un coffret, comprenant douze cartes postales de Saint-Joseph. Ce coffret sera en vente tout au long de l’année de l’exposition. 
Le Musée Marius-Barbeau a aussi bénéficié d’une subvention de Patrimoine Canada afin d’immortaliser cette exposition. Elle sera en ligne dès 2013 sur le Réseau canadien d’information sur le patrimoine (RCIP) dans le cadre du programme Histoire de chez nous. « Nous pourrons même en rajouter, puisque nous avons manqué de murs », illustre Mme Veilleux. 

Pour plus d’information, communiquez le Musée Marius-Barbeau au 418-397-4039.

Source: http://www.enbeauce.com/detail-actualite.asp?ID=28451